Le «phénomène Dieudonné» vu par une journaliste américaine.

Par Diana Johnstone, pour le Magazine « Counter Punch » (USA) 1er janvier 2014 traduit de l’anglais par Djazaïri

La tentative de museler Dieudonné M’Bala M’Bala

la Bête Noire [en français dans le texte, NdT] de l’establishment français

Les médias traditionnels et les politiques commencent la nouvelle année avec une résolution partagée pour 2014 : museler définitivement un comédien franco-africain qui devient trop populaire auprès des jeunes gens.

Entre Noël et la Saint-Sylvestre, ce n’est personne d’autre que le Président de la République, François Hollande qui, lors d’une visite en Arabie Saoudite pour de (très grosses) affaires commerciales, a déclaré que son gouvernement devait trouver un moyen d’interdire des spectacles de l’humoriste Dieudonné M’Bala M ‘ Bala, ainsi qu’a appelé à le faire le ministre français de l’Intérieur, Manuel Valls.

Le leader du parti conservateur d’opposition, l’UMP Jean-François Copé, a fait immédiatement chorus en apportant un «soutien total» à la réduction au silence de l’incontrôlable comédien.

Au milieu de ce choeur médiatique unanime, l’hebdomadaire Le Nouvel Observateur a écrit en éditorial que Dieudonné est «déjà mort,» lessivé, fini. La rédaction débattait ouvertement de la meilleure tactique entre essayer de le faire emprisonner pour «incitation à la haine raciale», l’annulation de ses spectacles sur la base de potentielles «menaces de trouble à l’ordre public,» ou l’exercice de pressions en menaçant les communes de diminuer le montant des subventions pour la culture si elles l’autorisent à se produire.

L’objectif de Manuel Valls, le patron de la police nationale, est clair, mais le pouvoir tâtonne quant à la méthode.

Le cliché méprisant qui est constamment répété est que «Dieudonné ne fait plus rire personne.»

En réalité, c’est le contraire qui est vrai. Et c’est là le problème. Dans sa récente tournée dans les villes françaises, des vidéos montrent de grandes salles archi combles pliées de rire devant leur humoriste préféré. Il a popularisé un geste simple qu’il appelle la «quenelle.» Ce geste est imité par des jeunes gens dans toute la France. Elle veut dire tout simplement et à l’évidence : on en a marre.

Pour inventer un prétexte pour détruire Dieudonné, la principale organisation juive, le CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France, équivalent français de l’AIPAC) et la LICRA (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme), qui jouit de privilèges particuliers dans le droit français (la journaliste parle du droit de se porter partie civile, NdT) ont sorti une histoire extravagante pour qualifier Dieudonné et ceux qui le suivent de «nazis.» La quenelle n’est selon toute évidence qu’un geste grossier signifiant à peu près «dans ton cul» avec une main placée en haut de l’autre bras pointé vers le bas pour préciser la longueur de la quenelle.

Mais pour le CRIF et la LICRA, la quenelle est «un salut nazi à l’envers». (On n’est jamais assez «vigilant» quand on cherche un Hitler caché)

Comme quelqu’un l’a remarqué, un «salut nazi à l’envers» peut tout aussi bien être considéré anti-nazi. Si encore le geste a quelque chose à voir avec Heil Hitler. Ce qui n’est manifestement pas le cas.

Mais le monde des médias reprend cette affirmation, en signalant tout du moins que «certains considèrent la quenelle comme un salut nazi à l’envers. » Peu importe si ceux qui pratiquent ce geste n’ont aucun doute sur ce qu’il veut dire : N…e le système !

Mais jusqu’à quel point le CRIF et la LICRA sont-ils «le système» ?

La France a un grand besoin de rire 

L’industrie française est en train de disparaître, avec des usines qui ferment les une s après les autres. L’imposition des citoyens à faibles revenus est à la hausse, pour sauver les banques et l’euro. La désillusion vis-à-vis de l’Union européenne est de plus en plus forte. Les règles de l’UE empêchent toute action sérieuse pour améliorer l’état de l’économie française. Pendant ce temps, les politiciens de gauche et de droite continuent leurs discours creux, émaillés de clichés sur les «droits de l’homme» – en grande partie comme prétexte pour aller à la guerre au Moyen-Orient ou pour des diatribes contre la Chine et la Russie. Le pourcentage d’opinions positives sur le président Hollande a dégringolé à 15%. Pourtant les gens votent, avec pour résultat les mêmes politiques, décidées par l’UE.

Pourquoi alors la classe dirigeante concentre-t-elle sa vindicte sur «l’humoriste le plus talentueux de sa génération » (ainsi que le reconnaissent ses confrères, même quand ils le dénoncent)?

La réponse en bref est probablement que la popularité montante de Dieudonné auprès de la jeunesse illustre un accroissement de l’écart entre générations. Dieudonné fait rire aux dépends de l’ensemble de l’establishment politique. Ce qui a eu pour conséquences un torrent d’injures et de démarches pour interdire ses spectacles, le ruiner financièrement et même le faire aller en prison. Les attaques verbales fournissent le contexte propice à des agressions physiques contre lui. Il y a quelques jours, son assistant Jacky Sigaux a été agressé physiquement en pleine journée par plusieurs hommes masqués devant la mairie du 19ème arrondissement – juste en face du parc des Buttes Chaumont. Il a déposé plainte.

Mais quelle protection peut-on espérer de la part d’un gouvernement dont le ministre de l’intérieur, Manuel Valls – en charge de la police – a promis de trouver les moyens de faire taire Dieudonné ?

Cette affaire est importante mais il est pratiquement certain qu’elle ne sera pas traitée correctement dans les médias hors de France – exactement comme elle n’est pas traitée correctement dans la presse française qui est la source de presque tout ce qui est rapporté à l’étranger. Les problèmes liés à la traduction, une part de malentendus et de contrevérités ajoutent à la confusion.

Pourquoi le haïssent-ils ?

Dieudonné M’Bala M’Bala est né dans la banlieue parisienne il y a 48 ans Sa mère était une blanche originaire de Bretagne, son père était un Africain originaire du Cameroun. Ce qui devrait faire de lui l’enfant-modèle du «multiculturalisme» que l’idéologie dominante de la gauche affirme promouvoir. Et durant la première partie de sa carrière, en duo avec son ami juif Elie Semoun, il était exactement ça : il faisait campagne contre le racisme, concentrant ses attaques sur le Front National allant même jusqu’à se présenter aux élections municipales contre une candidate du Front National à Dreux, une cité dortoir à environ 90 kilomètres à l’ouest de Paris où il réside. Comme les meilleurs humoristes, Dieudonné a toujours ciblé les événements de l’actualité, avec un engagement et une dignité peu courants dans la profession. Sa carrière était florissante, il jouait dans des films, était invité à la télévision et travaillait désormais en solo. Très bon observateur, il excelle dans des imitations assez subtiles de divers types de personnalités et groupes ethniques, des Africains aux Chinois.

Il y a dix ans, le 1er décembre 2003, en tant qu’invité dans une émission de télévision traitant d’actualité intitulée «On ne peut pas plaire à tout le monde,» un nom tout à fait approprié, Dieudonné était arrivé sur le plateau sommairement déguisé en «converti au sionisme extrémiste», suggérant aux autres de «rejoindre l’axe du bien israélo-américain. ». Cette mise en cause relativement modérée de « l’axe du mal » de George W. Bush semblait complètement dans l’air du temps. Ce sketch se terminait par un bref salut «Isra-heil». On était loin du Dieudonné des débuts mais l’humoriste populaire avait été néanmoins salué avec enthousiasme par les autres comédiens tandis que le public présent sur le plateau lui avait fait une standing ovation.

C’était dans la première année de l’attaque américaine contre l’Irak à laquelle la France avait refusé de s’associer, ce qui avait amené Washington à rebaptiser ce qu’on appelle là-bas « french fries » (belges en réalité) en «freedom fries» .

Puis les protestations ont commencé à arriver, concernant particulièrement le geste final vu comme posant une équivalence entre Israël et l’Allemagne nazie.

« Antisémitisme ! » criait-on même si la cible du sketch était Israël (et les Etats Unis et leurs alliés au Moyen Orient). Les appels se multipliaient pour interdire ses spectacles, le poursuivre en justice, détruire sa carrière. Dieudonné a essayé d’expliquer que son sketch ne visait pas les Juifs en tant que tels mais, à la différence d’autres avant lui, il n’a pas présenté d’excuses pour une offense qu’il considère ne pas avoir commise.Pourquoi n’y-a-t-il pas eu de protestations de la part des Africains dont il s’est moqué ? Ou des Musulmans, Ou des Chinois ? Pourquoi une seule communauté a-t-elle réagi avec autant de rage ?

A commencé alors une décennie d’escalade. La LICRA entama une longue série d’actions en justice contre lui (« incitation à la haine raciale »), les perdant au début mais ne relâchant pas la pression. Au lieu de céder, après chaque attaque Dieudonné a poussé plus avant sa critique du « sionisme », Dans le même temps, Dieudonné était graduellement exclu des studios de télévision et traité comme un paria par les médias grand public. C’est seulement la profusion récente sur internet d’images montrant de jeunes gens en train de faire le geste de la quenelle qui a poussé l’establishment à conclure qu’une attaque frontale serait plus efficace que d’essayer de l’ignorer.

L’arrière-plan idéologique

Pour essayer de comprendre la signification de l’affaire Dieudonné, il est nécessaire d’appréhender le contexte idéologique. Pour des raisons trop complexes pour qu’on les présente ici, la gauche française – la gauche dont la préoccupation principale était autrefois le bien-être des travailleurs, l’égalité sociale, l’opposition aux guerres d’agression, la liberté d’expression – n’existe pratiquement plus. La droite a gagné la bataille décisive de l’économie avec le triomphe de politiques qui favorisent la stabilité monétaire et les intérêts du capital dfinancier international (le « néolibéralisme »). Comme prix de consolation, la gauche jouit d’une certaine prééminence idéologique basée sur l’anti-racisme, l’anti-nationalisme et l’engagement en faveur de l’Union Européenne – et même de l’hypothétique « Europe sociale » qui s’éloigne à grands pas pour rejoindre le cimetière des rêves disparus. En fait, cette idéologie coïncide parfaitement avec une mondialisation fondée sur les exigences du capitalisme financier international.

En l’absence de toute véritable gauche sociale et économique, la France a sombré dans une sorte de «politique de l’identité » qui fait à la fois l’éloge du multiculturalisme et réagit avec véhémence contre le «communautarisme », c’est-à-dire l’affirmation de n’importe quel particularisme jugé indésirable. Mais certains particularismes ethniques sont encore moins les bienvenus que d’autres. Le voile islamique a été d’abord interdit dans les écoles, et les demandes pour le faire interdire dans l’espace public se font de plus en plus pressantes. Le niqab et la burqa, quoique rares, ont été interdits par une loi. Des controverses éclatent sur la nourriture halal dans les cantines, les prières sur la voie publique, tandis que des caricatures raillent régulièrement l’Islam. Quoi qu’on puisse penser de tout ça, la lutte contre le communautarisme peut être vue par certains comme dirigée contre une communauté en particulier. Dans le même temps, les dirigeants politiques français ont pris la tête de ceux qui appellent à la guerre dans des pays musulmans comme la Libye et la Syrie tout en affichant leur dévotion pour Israël.

En même temps, une autre communauté fait l’objet d’une sollicitude de tous les instants. Ces vingt dernières années, alors que la pratique religieuse et l’engagement politique ont considérablement décliné, l’holocauste, appelé Shoah en France, est devenu progressivement une sorte de religion d’Etat. Les écoles commémorent la Shoah chaque année, elle domine de plus en plus dans une conscience historique en recul sous les autres aspects tout comme nombre d’approches en sciences humaines. En particulier, de tous les événements de la longue histoire de France, le seul protégé par une loi est la Shoah.. La loi dite Gayssot prohibe tout questionnement sur l’histoire de la Shoah, une interférence absolument sans précédent avec la liberté d’expression. En outre, certaines associations comme la LICRA, se sont vues accorder le privilège de pouvoir poursuivre des individus en justice sur la base de « l’incitation à la haine raciale » (interprétée de manière très large et inégale) avec la possibilité d’encaisser des dommages et intérêts au nom de la « communauté insultée ». En pratique, ces lois servent surtout à poursuivre «l’antisémitisme» présumé et le «révisionnisme» par rapport à la Shoah. Même si elles sont souvent rejetées par les tribunaux, de telles actions en justice participent du harcèlement et de l’intimidation. La France est un des rares pays où le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) contre la colonisation israélienne peut aussi être attaqué devant les tribunaux pour «incitation à la haine raciale.»

Organisation violente, la Ligue de Défense Juive (LDJ), illégale aux Etats Unis et même en Israël, est connue pour avoir saccagé des librairies ou frappé des individus isolés, parfois âgés. Quand les agresseurs sont identifiés, la fuite en Israël est une bonne porte de sortie. Les victimes de la LDJ n’inspirent jamais dans l’opinion publique quoi que ce soit de comparable à l’indignation publique massive quand un citoyen juif est victime d’une agression gratuite. Par ailleurs, les politiciens se rendent au dîner annuel du CRIF avec le même zèle que ceux des Etats Unis pour aller au dîner de l’AIPAC -pas pour financer leurs campagnes électorales mais pour prouver la bienveillance de leurs sentiments.

La France possède la plus importante communauté juive d’Europe occidentale, une population qui a en grande majorité échappé à la déportation pendant l’occupation allemande au cours de laquelle les immigrés juifs avaient été expulsés vers les camps de concentration. En plus d’une communauté juive établie depuis très longtemps, il y a beaucoup de nouveaux venus originaires d’Afrique du Nord. Tout cela contribue à une population aux succès très dynamiques, très présente dans les professions les plus visibles et les plus populaires (le journalisme, le show business ainsi que la science et la médecine entre autres)

De tous les partis politiques français, le Parti Socialiste (en particulier via le Parti Travailliste de Shimon Peres qui est membre de l’Internationale Socialiste) est celui qui a les liens historiques les plus étroits avec Israël. Dans les années 1950, quand la France combattait le mouvement de libération nationale algérien, le gouvernement français (via Peres) avait contribué au projet israélien de production d’armes atomiques. Aujourd’hui, ce n’est pas le Parti Travailliste qui gouverne Israël mais l’extrême droite. La récente visite amicale faite par Hollande à Benjamin Netanyahou a montré que la dérive droitière de la vie politique en Israël n’a absolument pas tendu les relations – qui semblent plus étroites que jamais.

Il n’empêche que la communauté juive est très petite en comparaison du grand nombre d’immigrés arabes venus d’Afrique du Nord ou des immigrés noirs originaires des anciennes colonies françaises en Afrique. Il y a quelques années, Pascal Boniface, un intellectuel de renom membre du PS, avait prudemment averti les dirigeants du parti que leur biais en faveur de la communauté juive pourrait finir par causer des problèmes électoraux. Cet avertissement qui figurait dans un document d’analyse politique avait provoqué un tollé qui lui avait presque coûté sa carrière.

Mais le fait demeure : il n’est guère difficile pour les français d’origine arabe ou africaine d’avoir le sentiment que le «communautarisme » qui a vraiment de l’influence est le communautarisme juif.

Les usages politiques de l’holocauste

Norman Finkelstein a montré il y a quelques temps que l’holocauste peut être exploité à des fins pour le moins dénuées de noblesse : comme extorquer des fonds à des banques suisses. La situation en France est cependant très différente. Il ne fait guère de doute que les rappels constants de la Shoah fonctionnent comme une sorte de protection pour Israël contre l’hostilité que génère le traitement infligé aux palestiniens. Mais la religion de l’holocauste a un autre impact politique plus profond qui n’a pas de relation directe avec le destin des Juifs.

Plus que toute autre chose, Auschwitz a été interprété en tant que symbole de ce à quoi mène le nationalisme. La référence à Auschwitz a servi à donner mauvaise conscience à l’Europe, et notamment aux Français si on tient compte du fait que leur rôle relativement marginal dans cette affaire [Auschwitz] avait été une conséquence de la défaite militaire et de l’occupation du pays par l’Allemagne nazie. Bernard-Henri Lévy, l’écrivain dont l’influence s’est accrue dans des proportions grotesques ces dernières années (il a poussé la président Sarkozy à la guerre contre la Libye), avait commencé sa carrière en soutenant que le «fascisme» est l’authentique «idéologie française». Culpabilité, culpabilité, culpabilité. En faisant d’Auschwitz l’événement le plus significatif de l’histoire contemporaine, un certain nombre d’écrivains et de personnages publics justifient par défaut le pouvoir croissant de l’Union Européenne en tant que remplacement indispensable des nations européennes intrinsèquement «mauvaises.» Plus jamais Auschwitz ! Dissoudre les Etats nations dans une bureaucratie technocratique libérée de l’influence émotionnelle de citoyens qui pourraient ne pas voter correctement. Vous vous sentez français ? Ou allemand ? Vous devirez en éprouver de la culpabilité – à cause d’Auschwitz.

Les Européens sont de moins en moins enthousiastes devant l’UE car elle ruine leurs économies et leur retire tout contrôle démocratique sur elles. Ils peuvent voter pour le mariage gay, mais pas pour la moindre mesure keynésienne et encore moins socialiste. La culpabilité pour le passé est néanmoins supposée maintenir leur fidélité à l’égard du rêve européen.

Les fans de Dieudonné, si on en juge par les photos, semblent être en majorité des hommes jeunes, âgés entre 20 et 30 ans. Ils sont nés deux bonnes générations après la seconde guerre mondiale. Ils ont passé leurs vies à entendre parler de la Shoah. Plus de 300 écoles parisiennes arborent une plaque commémorant le sort funeste d’enfants juifs déportés dans les camps de concentration nazis. Quel peut bien être l’effet de tout ça ? Pour beaucoup de ceux qui sont nés longtemps après ces terribles événements, il semble que tout le monde est supposé se sentir coupable – si ce n’est pas pour ce qu’ils n’ont pas fait, alors c’est pour ce qu’ils auraient été supposés avoir fait s’ils en avaient eu la possibilité [s'ils avaient vécu à l'époque, NdT].

Quand Dieudonné a transformé Chaud Cacao, une vielle chanson «tropicale» un peu raciste, en Shoah Ananas, le refrain a été repris en masse par les fans de Dieudonné. J’ose croire qu’ils ne se moquent pas de la véritable Shoah mais plutôt de ceux qui leur rappellent tout le temps des événements qui sont supposés les faire se sentir coupables, insignifiants et impuissants. Une bonne partie de cette génération en a assez d’entendre parler de la période 1939 – 1945 alors que son propre avenir est sombre.

Personne ne sait quand s’arrêter 

Dimanche dernier, Nicolas Anelka, un footballeur très connu d’origine afro-belge [la famille d'Anelka est en fait originaire des Antilles, NdT] qui évolue en Angleterre a fait une quenelle après avoir marqué un but – en signe de solidarité avec son ami Dieudonné M’Bala M’Bala. Suite à ce geste simple et à la base insignifiant, le tumulte a atteint de nouveaux sommets.

A l’Assemblée Nationale française, Meyer Habib représente les «Français de l’étranger» – dont 4 000 Israéliens d’origine française [plus de 78 000 inscrits sur les registres électoraux en réalité, NdT]. Lundi dernier, il a twitté «La quenelle d’Anelka est intolérable ! Je vais déposer une proposition de loi pour punir ce nouveau salut nazi pratiqué par les antisémites.»

Meyer Habib

La France a adopté des lois pour « punir l’antisémitisme » [aucune de ces lois ne concerne exclusivement l'antisémitisme, NdT]. Le résultat est à l’opposé. De telles dispositions tendent simplement à confirmer la vieille idée selon laquelle «les juifs dirigent le pays» et participent à la montée de l’antisémitisme. Quand de jeunes français voient un Franco-israélien essayer de transformer en délit un simple geste, quand la communauté juive se mobilise pour interdire leur humoriste préféré, cela ne peut que faire monter l’antisémitisme et même encore plus rapidement.

Il reste que dans cette escalade le rapport de forces est très inégal. Un humoriste n’a pour armes que des mots et des fans qui pourraient bien se disperser quand la situation va se corser. De l’autre côté se trouvent l’idéologie dominante et le pouvoir de l’Etat.

Dans ce genre de conflit, la paix civile dépend de la sagesse et de la capacité de ceux qui ont le plus de pouvoir à faire montre de retenue. S’ils n’agissent pas en ce sens, alors cela pourrait être un jeu sans vainqueurs.

 

L’article est publié par Counter Punch, un magazine américain de gauche, c’est-à-dire extrémiste dans la terminologie politique en vigueur aux Etats Unis, pays où dominent traditionnellement un centre gauche et un centre droit.

Source : mounadil.wordpress.com

Trouvé sur : les chroniques de rorschach

41 Comments sur cet article. Rejoindre la conversation

  1. joe 10/01/2014 à 11 h 18 min - Reply

    La plupart du temps, les gens ne font que parler. Hors, une parole sans action est vaine. Seulement tout le monde sait que les mots sont sur-puissans et permettent à ceux qui parlent mais n’agissent pas, de survivre auprès des passifs et d’esquiver les actifs, car eux, les mots ne leur suffisent pas. c’est vrai, on ne peut plus discuter avec moi. Une remarque que me font constamment ces personnes qui parlent mais n’agissent pas. Il est temps d’arrêter de parler mes chers parleurs. Ca fait trop longtemps qu’on discute. Il est temps de passer à l’action. Qui a dit que rien ne changerait, à part ceux qui n’ont jamais changé ? Vous avez un meilleur argument pour me dire que c’est impossible ? J’en ai marre de vous écouter cracher les uns sur les autres. Mais ça vous permet de vous sur-élever un peu aux yeux de ceux qui sont déjà bien bas. J’en ai marre de vous voir vous déchirer pour n’importe quelle raison.

    • FERNANDEZ 07/06/2014 à 8 h 58 min - Reply

      Je suis tout à fait d’accord avec vous ! Un Marseillais qui en a ral le cul !

  2. Pauvre Humanité 10/01/2014 à 10 h 44 min - Reply

    Le monde est devenu fou et tout le monde le sait parce que tout le monde est fou. L’humanité est une énorme trahison et tout le monde le sait parce que tout le monde s’est trahit. On se soucie des fausses causes pour donner l’impression qu’on se soucie de notre monde bancal. Mais on évite les justes causes arbitrairement pour ne pas avouer ses mauvais choix, prétextant que le monde ne changera jamais. Qu’il y a trop de paramètres à prendre en compte, que c’est trop difficile, que le système et toutes ses contraintes sont trop importants. Qu’à cette période actuelle, cette situation ne permet pas un changement brutal, radical. Seulement depuis le temps qu’on dit ça, le monde aurait pû changer des milliers de fois. On est capable de justifier des guerres et des massacres en utilisant des prétextes qui remus les rancoeurs du passé et une peur violente du futur. On est capable de tuer pour des raisons qui n’ont plus de sens aujourd’hui, ou pour du superficiel, comme des terres, des accords commerciaux, une éventuelle union entre plusieurs états, une nation…je ne sais plus, il y a trop de mots pour parler de la même chose, pour s’éloigner les uns des autres, pour mettre des barrières entre nous, pour dire qu’on est polis ou vulgaires, se juger faussement. Ce ne sont pas les mots qui font les personnes.

    Vous êtres triste mes chers amis, vous vous cherchez un bourreau pour excuser vos erreurs. trop lâche pour ouvrir les yeux et vous rendre compte que finalement, c’est un peu la faute de tout le monde. Parcque personne ne veux reconnaitre ses tords. Alors oui on peut surement rire de tout mais surement avec subtilité.

    Une pauvre jeune fille ayant subit des violences sexuelles ne supporteras surement pas un sketch dessus. Ou encore moins un jeune homme ayant perdu son frère pendu, un sketch sur le Suicide.

    On ne peut en vouloir au gens d’ avoir peur, d’être blesser et de se défendre. arrêter de croire que c’est la faute des autres alors que c’est celle de chacun.
    .

    • faker 11/01/2014 à 5 h 34 min - Reply

      Tu fait l’apologie de la peur, et des réactions primaires sans vous souciez des lois naturels qui sont les seul vrais lois qui régissent cette terre ! Je ne peut t’en vouloirs car tu as reçus une éducation, cette éducation à été rédiger par quelqu’un, un groupe de personne, sioniste, illuminati, franc-maçons, appelle les comme tu veux ils ont bien des noms, mais si tu pense comme ça maintenant avec cette désespérance affichée d’une humanité qui ne peut être sauvé, c’est parce que ces même gens t’ ont amener à le pensé car tu à été éduquer par ton pays, par son pouvoir, Si on nous avait éduqué de manière à accepté plus facilement la mort de son frère pendu, à comprendre que la vie n’est pas finis après des violences sexuelles, si on nous avait appris à ce soigné, mentalement ! au lieu de cherché la vengeance, la haine, LA CENSURE, on doit rire de tout, et si demain le monde se soulève et met hors d’état de nuire ces Usurpateurs, il y à encore de l’espoir et rien que le fait de dire « si » en montre la possibilité. Moi et mon frère, nous nous sommes fait tiré dessus dans un parc dans un quartier sensible, on aurait pu mourir, je n’ai pas été touché mon frère si, à la jambe mais sans aucune gravité par chance, même pas besoin d’aller à l’hôpital mais on aurais pu mourir, et vous penserez naturellement que je souffre que ces voyous qui devais avoirs 13-14 ans n’ai pas été punis quand nous même avions 6 pour moi et 8 ans pour mon frère, NON, on étais même pas choquer, c’est comme si on était partis à l’aventure et que l’on avait survécus, juste ça, aucune haine, aucune vengeance, parce quand on est gamin on est pure ! On inculque au gens la peur de mort alors qu’elle fait partis de la vie, la vision que l’ont a est une interprétation déjà souvent religieuse, mais jamais avéré bon sans, on à juste peur de se l’ont ne connais pas, comme quand c’est la rentrer des classe et que l’on ne sais pas si on trouveras un amis et cela se passe toujours bien ! mais si les gens ont peur de la mort et qu’un pouvoir leur propose la sécurité alors ce pouvoir grandit, on pourras dire nécessaire etc mais ce n’est que de la forme , pas du fond car il nous est inconnue !!! ne pas faire un sketch sur le suicide, c’est ne pas le prévenir, c’est promulgué la peur, cette société promulgue la haine et accuse d’incitation à la haine ceux qui essaie de la détruire, parce que si l’ont est divisé, si on ne fait plus la différence, roux noir blanc chinois ce que vous voulez on est trop fort pour être contrôlé, mais les gens tout en ayant dans leur crane une éducation raciste s’en défendent, pourquoi avons entendus « C’est bien d’avoir un président Noir » en quoi c’est bien ? c’est quoi la différence avec un président blanc ? pourquoi ont fait la différence ? ! parce que les noires ont souffert par le passé, pareil pour les juif, et que l’on préfère inversé la tendance que d’opter pour un équilibre qui conduirais le monde au bonheur, et à la défaite de la corruption et du CONTRÔLE voilà alors arrêtez d’être cons, arrêtez de croire que vous êtes des animaux qui doivent obéir à des automatismes programmés ! on à le pouvoir de se contrôlé sois-même, on peut contrôlé nos réactions, les animaux ne le peuvent ! et elle est la différence de race, entre homme et poisson, ou volatile ! pas entre nous, mais des hommes malveillant manipule vos esprit pour que vous réagissiez comme des bêtes, et votre texte le prouve ! Ouvrez les yeux

      « On ne peut en vouloir au gens d’ avoir peur, d’être blesser et de se défendre. arrêter de croire que c’est la faute des autres alors que c’est celle de chacun »

      Voilà le vrais discours de la terreur, celui qui donne le pouvoir, cette phrase ci dessus que vous avez écrite, quand l’homme se permet d’être faible tout en dominant une planète ! car la peur est notre premier adversaire, elle ne nous sert à rien, c’est la conscience qui nous permet d’évaluer des risques, pas la peur, qui n’est rien d’autre qu’une perte de moyens, Céder à la peur pour moi c’est être faible, ne pas se contrôlé également.
      Vous dites de ne pas en vouloirs à tout le monde d’être faible puis vous dite qu’il faut arrêtez de dire que c’est la faute de tout le monde sauf votre personne car en réalité vous êtes vous même inclus… En gros « Faut pas en vouloirs à tout le monde d’être faible et c’est la faute de tout le monde ». c’est ce que vous avez dit en faite…

      Quand dans votre vie professionnelle vous abandonnez parce que c’est dure, l’usage est que vos proches vous soutiennes pour que vous ne le fassiez pas, pour que vous contrôliez votre réaction, et la réussite n’est que meilleur, le bonheur est plus intense quand la tache est plus dure ! mais quand il s’agit de peur, d’être blesser, là on autorise la réaction primaire, celle qui engendre la haine et son cercle vicieux, alors ma question est la suivante, pourquoi on ne peut en vouloir au gens pour cela alors que c’est le plus gros problème de l’humanité ? (En vouloir ne veux pas dire projection de sanction ici, mais reprocher aux gens leur passivité devant cela quand on sait qu’ils applique le bon précepte dans leur travaux/emplois mais qu’il ne l’applique pas quand sa touche à leur personne propre !) La race humaine forme une civilisation étrange, par facilité elle fait de mauvaises choses (rien à voir avec le « mal » (malveillante) qui n’existe pas comme le « bien » (bienveillante)) et dans la difficulté de bonnes choses soit dans la douleur. Une femme ne souffre t-elle pas énormément si elle donne la vie de façon complétement naturel ? Pourtant c’est le plus belle acte de l’humanité. Alors faudrait cessez de céder à la peur à la moindre douleur ressentis ! Sans pouvoir l’expliqué je dirais par l’observation du monde que la douleur est normal et nécessairement vital pour l’homme et son esprit.

  3. EYES 09/01/2014 à 19 h 00 min - Reply

    Article parfait !

    • psypourvous 10/01/2014 à 6 h 03 min - Reply

      Des dégouts et des couleurs: Dieudonné M bla bla, soutien des bondieudonniaiseries de l’Iran nazislamistes adepte de la non liberté, parce qu’il est black, c’est du blanchiment des idées de Le Pen. Les gamins cretins n’y voit que du bleu.

      Pour les vieux fachos, c’est nickel chrome.

      Quand je lis un tel article et ce commentaire à la noix, qui dit que c’est parfait, je suis verte!
      Faut dire que ces imbéciles qui voient rouge dès que les juifs essaient de se defendre, dans un contexte difficile où les calomnies sur Israël ont pris le relai sur les dégueulis des fachos d’autan, mais les réveillent, sont vraiment bruns.
      Le monde a vraiment envie de jouir à nouveau de meurtres en toute impunité.

      Pauvre humanité nulle qui ne s’épanouit que dans le rouge sang et s’imagine de sang bleu dès qu’elle se croit supérieure à celui ci ou celui là désigné comme l’origine de ses échecs!
      Trop facile, petit, si tu es nul, c’est pas de la faute des autres.

      • Renaud 10/01/2014 à 9 h 48 min - Reply

        Il n’y a que vous (les « antis » Dieudo) qui voyez la haine partout.
        La LICRA et la LDJ s’amuse à mettre de l’huile sur le feu et maintenant récolte.
        Bien sur que les « bons » juifs vont en souffrir… mais ça il fallait y penser avant !

        Message provenant d’un athé républicain (ni nazislamiste ni FN, donc) qui n’a que le respect de l’autre comme religion.

        • FERNANDEZ 07/06/2014 à 9 h 13 min - Reply

          Idem !

      • DiSKO 10/01/2014 à 10 h 50 min - Reply

        Je conçoit ton idée mais elle ne reste que sévèrement limité tout comme ton approche du champs lexical de la couleur.Il y a déjà du sang partout dans le monde de nos jours. il y en a eu et il yen aura encore que nos dirigeant prennent leur responsailités pour que cela cess. Je ne suis pas pour ou contre DIeudonné mais à acculer un animal dans un coin il se défend en montrant les dents. Il n’est pas le principal problème que j’attend que notre gouvernement règle

        • Jo Benchetrit 10/01/2014 à 12 h 18 min - Reply

          Disko, Dieudo n’est pas traqué, il jouit de se donner une existence. il fait monter les blancs en neige! Avec ses amis du FN, avec l’iran, il sait pertinemment où il va. il faut absolument voir cette courte video et assez marrante dans son genre de lui en Iran, tu verras ce qu’il fait. il a un chemin tracé. il est pret à raconter n’importe quoi pour y arriver. il a dit etre deçu de ne pas etre condamné à de la prison. n’oublions pas qu’ Hitler a profité de la prison pour ecrire sa monstruosité Mein Kampf.

          video plus bas:

          Armand D.

          8 janvier 2014 at 2 h 16 min

    • djodjode 10/01/2014 à 13 h 46 min - Reply

      article partiel et partial

  4. Sophie 08/01/2014 à 6 h 57 min - Reply

    Cet article est plein de vérité qu il soit vrai ou non!! La France est dans la merde grace a ses dirigeants et comme ils ne savent pas comment sauver la situation ils s attaquent a dieudonné…Que vous le vouliez ou pas la France est dirigée par les juifs sionistes et bientôt vous verrez ce qu ils vous praparent.La personne qui a écrit cet article a tout compris et malheureusement l’image de la France a l étranger à bien changée, fini le pays de la haute couture d Yves saint Laurent.
    Aujourd’hui elle donne l image d un pays qui ne sait pas trop de quoi demain sera fait, dieudonné n est qu un pion pour cacher l incapacité des élus.La meilleure quenelle reste à venir

    • psypourvous 10/01/2014 à 5 h 42 min - Reply

      lamentable, effroyable, pas rassurant.sur le net nos « amis » dans la PA ne valent pas mieux.
      En plus cest quoi ce mythe comme quoi il est un bon, voire le meilleur humoriste? Il ne m’a en tous cas jamais fait rire.

  5. Armand D. 08/01/2014 à 2 h 16 min - Reply

    C’est vraiment un article de merde. Rien de gauche, ni de droite. Juste merdique.

    Même les groupes Palestiniens (loin d’etre sionistes)rejette Dieudonné et l’accuse de racisme:

    http://www.france-palestine.org/Dieudonne-l-imposteur-raciste-n

    Dieudonné se dit ouvertement antisémite et appelle ouvertement à l’union des Chrétiens et des Musulmans pour combattre le « Satan » – les « extrémistes sionistes qui contrôlent le monde » en France, en Iran, Afrique et ailleurs. Il a même demandé à LePen d’etre le parrain de sa fille..

    Mais Dieudonné est juste obsédé et pire, il incite clairement à la haine des Juifs avec toutes les propagandes recyclées de l’Histoire.

    Voir le message de « paix » qu’il donne à la télé iranienne:

    • Mxp 08/01/2014 à 13 h 23 min - Reply

      « Dieudonné se dit ouvertement antisémite »
      Faux.

      • psypourvous 11/01/2014 à 7 h 01 min - Reply

        mais si, Mxp, il le dit! faut etre sourd ou amoureux pour être si…aveugle, lol.

        • Anonyme 15/04/2014 à 16 h 02 min - Reply

          Vous été vraiment psy ?

    • bloumbloum 08/01/2014 à 18 h 27 min - Reply

      Je ne connaissais pas cette vidéo.
      L’explication qui est faite du sionisme est très bien.

    • Al-Si Tuco 10/01/2014 à 1 h 14 min - Reply

      Bravo, je te décerne la palme du commentaire le plus débile de la page.
      A part ça, remarquable article, qui décrit parfaitement la situation que nous vivons.
      On aimerait voir la même objectivité dans des médias français..
      Je salue.

    • Jo Benchetrit 10/01/2014 à 6 h 31 min - Reply

      Merci,Armand, mais les aveugles volontaires ne pigeront rien!
      pourtant même l’interviewer est estomaqué qu’en disant autant d’horreurs sur la france, il ait encore le droit de causer ! En Iran, pour un discours 1000fois moins dur sur le regime , avec la charia, on lui aurait coupé la langue . oui, telle est la charia des amis de Dieudo. enfin, amis…je dirais plus qu’il est arrosé de millions par l’Iran pour faire sa propagande auprès des dupes.

      • DiSKO 10/01/2014 à 10 h 59 min - Reply

        … tu as des preuves des ses financement oui … non alors ne suppose pas ce que tu ne sais pas .tu m’as l’air d’être une femme intelligente du moins en photos.

        • Josette Benchetrit 11/01/2014 à 6 h 08 min - Reply

          Il existe des preuves, oui, d’ailleurs, il ne le nie pas, lui. fais une recherche sur le net, vals en parle qq part. le nazislamiste ahmadinedjad, son ami, a financé son film où il manipule l’opinion contre qui, devine, lol, au sujet de la traite des noirs. il est en iran comme un poisson dans l’eau et ose dire que là bas , il y a plus de liberté d’expression qu’en france, alors que les executions sont fréquentes si tu critiques le regime, là bas. tape: dieudonné en iran, et tu verras des videos eclairantes. j’ai vu une video sur la question, on sent le mec heureux…mais faut etre dingue pour causer ainsi, ou très bien payé, ou les deux.

          • Josette Benchetrit 11/01/2014 à 7 h 25 min -

            Douceur de vivre en Iran… ce que nous cache Dieudonné:

            1)Pour les morts durant les guerres:
            http://fr.danielpipes.org/5004/en-nombre-de-morts-le-conflit-israelo-arabe-noccupe-que-le

            2)
            Liberté à l’iranienne, il y a en moyenne 200 executions par an. Mais il y a aussi les executions non officielles.

            La peine de mort en Iran constitue le châtiment suprême dans ce pays. Deuxième en nombre d’exécutions après la Chine, mais probablement leader en taux d’exécutions par habitant, l’Iran fait partie des pays où l’application de la peine de mort est la plus poussée, s’appliquant à des crimes non-violents, aux mineurs et parfois par lapidation.

            copié de Wikipedia: extrait.
            En violation probable de l’article 6.2 du Pacte international sur les droits civils et politiques35 (qui dit que la peine de mort est réservée aux « crimes les plus graves »), le code pénal iranien36 sanctionne de la peine de mort divers comportements, considérés comme des délits en droit iranien (ces peines relèvent de la catégorie hudûd en fiqh) :

            l’adultère, sous diverses circonstances définies dans le code pénal37 ;
            La sodomie (définie comme une relation sexuelle entre deux hommes dans le code pénal iranien), active et passive, lorsqu’elle est consentante38,39 ;
            le lesbianisme, à la troisième récidive40 ;
            la consommation d’alcool, après récidive (art. 179) ;
            le vol à main armée (art. 185) ;
            le blasphème envers les personnages importants de l’islam, sous certaines conditions41.
            En décembre 2002, l’ayatollah Shahroudi, à la tête du pouvoir judiciaire, aurait adressé aux juges une directive leur demandant de suspendre les lapidations et les incitant à choisir d’autres formes de sanctions. L’Iran s’est donc, en principe, engagé depuis cette époque à ne pas appliquer la peine capitale par lapidation en dehors de condamnations pour faits graves (meurtres mais aussi viols).

            Si l’adultère reste officiellement à ce jour un crime passible de la peine capitale, celle-ci n’est théoriquement plus requise dans les faits d’adultère isolés. En revanche, elle reste requise quand l’adultère est associé au meurtre42 ou pour certaines formes aggravées comme le viol, et concerne autant les femmes que les hommes, même mineurs au moment des faits43.

            Condamnés célèbres

            Sakineh Mohammadi Ashtiani, après avoir été punie de 99 coups de fouet pour « relation illicite » avec deux hommes en 2006, est ensuite condamnée à mort par lapidation pour adultère et complicité du meurtre de son mari. Une vaste campagne de soutien international s’ensuit.
            Youcef Nadarkhani, a été condamné à mort en 2010 pour apostasie, puisqu’il a renoncé à sa foi islamique.
            Procédure légale

            Selon la loi iranienne, une condamnation à mort doit avoir été confirmée par une Cour d’appel puis par la Cour suprême avant de n’être mise à exécution. Les autorités mettent souvent en avant ce fait face aux critiques internationales « la peine de mort est une peine qui n’est appliquée qu’après un processus judiciaire exhaustif ».

            Depuis peu, les exécutions ne sont plus effectuées, ou tout du moins très rarement, en public. Elle s’effectuent par pendaison-strangulation. Le condamné est suspendu jusqu’à ce qu’il perdre connaissance au bout de quelques minutes. Il faut encore plus de temps pour que le cœur ne cesse de battre. Il arrive marginalement que certaines exécutions soient pratiquées par fusillade.

            En juin 2008, l’Iran a annoncé son intention de remplacer la lapidation par la pendaison dans tous les cas où elle est encourue, on ignore si l’annonce sera suivie d’effet44. Selon Amnesty International, au moins 10 personnes étaient toujours sous le coup d’une condamnation à mort par lapidation à la fin de l’année 2008 et deux hommes ont ainsi été mis à mort en décembre. En 2009, le cas de Kobra Najjar, condamnée à la lapidation pour adultère a été fortement médiatisé. Sa sentence a été commuée à 100 coups de fouets au début de l’année45.

      • Vorace59 10/01/2014 à 14 h 21 min - Reply

        L iran qui n a envahit aucun pays, à beaucoup moins de sang que ce pays démocratique que l on nomme israel.

        • Josette Benchetrit 11/01/2014 à 6 h 52 min - Reply

          Vous dites n’importe quoi. lisez et informez vous, OK?

          Plusieurs atrocités, comme l’usage d’armes chimiques, seront commises au cours de la guerre iran-irak commencée en 1980.
          En 1982, l’ayatollah Khomeiny rejette toutes les démarches de paix qu’on lui propose et persiste dans la voie de la guerre.
          En 1988, les deux pays, épuisés et exsangues, acceptent un cessez-le-feu sous l’égide de l’ONU.

          Plus de 1,2 millions de personnes ont été tuées au cours de ce conflit, en 8ans.

          en Iran, la revolution islamique a fait 80.000morts en 1 an(1978-79)

          guerre israelo palestinienne: depuis 1950, il y a eu 51.000 morts, en 60 ans.

          Alors, l’iran est bien plus couverte de sang qu’ISrael! oui ou non ?

    • kogen 10/01/2014 à 9 h 26 min - Reply

      « La haine des juifs »: FAUX, il milite contre le sionisme, c’est quand même très différent.
      Alors quelqu’un qui va dire « je suis contre l’islamisme », vous allez lui dire qu’il manifeste sa haine envers les musulmans? Vous voyez bien que votre argument ne tient pas debout. Ou alors, vous ne faisiez pas la différence entre sionisme et juif et à ce moment il faudrait bien s’instruire avant de proférer des paroles de haine envers cet humoriste.

      • Cath 11/01/2014 à 20 h 46 min - Reply

        Oui vous avez raison,Kogen ; le sionisme est une chose , et etre antisémite une autre .On peut etre contre une politique ou un gouvernement mais ne rien avoir de perso envers les gens de ce pays . D’aillers s’il avait été antisémite il n’aurait pas travaillé pendant des années avec E.Semoun ..

      • psypourvous 11/01/2014 à 21 h 12 min - Reply

        kogen, cath: Le propre de l’antisémitisme est qu’il colle très bien avec le délire paranoïaque. Le simple racisme, en principe ne va pas dire que le monde est entre les mains d’une race qui serait une sorte de puissance occulte et maléfique. On n’aimera pas les arabes, parce qu’ils sont selon des aprioris imbéciles, ceci ou cela, et les préjugés ne manquent pas. Mais avec les juifs, le parano antisémite banal dira que tout nos malheurs viennent d’eux. Ainsi, « le » juif est dans l’imaginaire malade de ces paranos, parfaitement le diable. Rien à voir donc avec le racisme ordinaire.
        Ni avec la contestation dune politique étrangère qui ne nous regarde d’ailleurs pas. Et comment juger ici d’un pays assiégé par des gens qui ne veulent pas faire la paix et qui sont montés comme vous, intoxiqués par une propagande haineuse et stupide depuis l’enfance ?
        Oui, cath, il a été avec elie Semoun, mais il a changé.d’ailleurs on peut faire des hypotheses.POurquoi? Soit il est devenu vraiment parano, ça arrive à son âge, soit il est grassement par les fachos et l’Iran pour dédramatiser en france l’ideologie nazie qu, heureusement, avait mauvaise presse. Et a toujours, 83% des français sont contre lui.

    • DiSKO 10/01/2014 à 10 h 55 min - Reply

      il y a une différence entre juifs et sioniste renseigne toi avant de parler ça t’évitera de parettre ingnorant . Ta haine ne doit pas altérer ton jugement .
      On trouve tout sur internet par exemple des dictionnaire qui eux font la différence entre sioniste et juif cherche…..

      • Jo Benchetrit 10/01/2014 à 11 h 37 min - Reply

        il y a 2 pb avec ce lexique:
        1) presque personne ne sait ce qu’est le sionisme.

        2) du fait que dire des horreurs sur les juifs est aussi interdit que dire des horeurs sur les autres, noirs, arabes, et même homos, l’anti judaïsme petainsite et celui des intoxiqués contre par des gens comme Bové et dieudonné, se deguise en anti sionisme.

        • psypourvous 10/01/2014 à 11 h 58 min - Reply

          Suite:
          Mais d’abord, qu’est ce que le sionisme? Retrouver une patrie pour les juifs. C’est devenu un retour au bercail.
          C’est une option qui, constatant que partout, les juifs se font persécuter à certaines époques, même s’ils sont très bien intégrés à d’autres, avec souvent un statut de « tolérés », avec des droits restreints, comme ceux de ne pas faire autre chose que certaines professions, et dans certains pays arabes, au 19° siecle par exemple, des obligations du genre marcher nu-pieds, ou ne pas regarder les arabes (les « maitres ») dans les yeux, mais baisser la tête, etc, il y avait nécessité que ce petit peuple soit apte à aller dans un etat juif, au lieu de se faire massacrer, en cas de malheur. Le sionisme, de ce fait, demandait un état pour les juifs, une sorte d’asile, d’abri, de lieu où, en principe, on leur dirait pas: « barre toi, t’es pas chez toi. »

          Les chretiens, les musulmans, ont de nombreux pays à eux. Chacune de ces populations est 100 fois plus nombreuse que les juifs et pas decidée à ce que ce peuple errant depuis 2000 ans qu’il a été viré de chez lui, se sente vraiment chez lui, chez eux, cad dans les pays chrétiens et musulmans.

          Les juifs, pourtant, sont souvent des citoyens utiles. Completement assimilés, ne sont ni meilleurs ni pires que tout un chacun.
          je cite un copain: « Et les 3 derniers prix Nobel français juifs doivent-ils rendre le prix qu’ils ont apporté en la gloire de la France? Doit on aussi retirer de la consommation la pénicilline? Le vaccin contre la tuberculose? La carte bancaire à puce etc…parce que leurs inventeurs étaient juifs?
          C’est non seulement insultant mais surtout GRAVEMENT CRÉTIN, d’une crétinerie inimaginable. »

          Je rajoute qu’ils ne brulent pas les voitures le jour de l’an, ne crachent pas de haine contre leur pays, sont des citoyens investis dans la défense de la patrie où ils vivent. Patrie où ils sont chez eux, …jusqu’à ce qu’on les stigmatise comme le font Dieudo et les adeptes de ces delires sectaires: la theorie du complot, du N.O.M., des illuminatis(jamais compris ce que c’est) .

          L’objectif du sionisme est atteint, donc on ne doit plus parler de sionisme. C’est comme indépendance de l’algerie. on ne dit plus qu’il y a un indépendantisme algerien. L’algerie est independante, reconquise, comme l’est Israel.
          Les anglais en sont partis. Les juifs sont rentrés chez eux, d’où ils furent chassés il y a 2000ans. Ils n’ont pas retrouvé l’entièreté de leur pays, mais tant pis, ils sont rentrés et ont leur pays, un abri possible si les dieudonniaiseries islamistes à l’iranienne gagnaient.

          • bobby 10/01/2014 à 12 h 46 min -

            Depuis quand être juif est une nationalité??? quand j’entends que les chrétiens ont des pays a eux même en Iran on est iranien avant d’être musulman,et je rappelle qu’ici on est en France,pays LAÏC!!! et je m’insurge contre le fait qu’un ministre dit qu’il a le droit de porter fièrement sa kippa alors qu’il a fait du combat contre le voile une de ses priorités!!!j’en ai rien a branler de vos conneries de religions de terres promises par des gens qui n’existent pas, vous me faîtes chier avec vos amis imaginaires et dire que les arabes brûlent des voitures et que les juifs sont souvent utiles,c’est du racisme,un raccourci et un amalgame honteux!!!Ce discours appelle bien plus a la haine que n’importe quel spectacle de Monsieur M’bala M’bala qui lui me donne bien plus envie de rire que tout autre sentiment!!!Alors arretez de vous cacher derrière un evénement tragique pour dissimuler que vous soutenez un gouvernement Israelien qui fait passer ahmadinejab et Le Pen pour des enfants de coeur!!!!!!!!

          • BlogBuster 11/01/2014 à 9 h 31 min -

            En effet..

          • psypourvous 10/01/2014 à 13 h 11 min -

            bobby , vous me faites un procès d’intention indigne! j’ai bien expliqué qu ‘israel fut utile pour echapper à la barbarie. Sans cette barbarie, ces calomnies, cette injustice chronique, les juifs n’auraient pas besoin de se trouver un abri.
            j’ai juste voulu dire qu’il est surprenant qu’un peuple qui ne sent pas etranger soit ainsi mis à l’index. un peuple le plus souvent laïc, athée, qui n’en a rien à cirer le plus souvent de la religion et est identifié comme juif par les autres soit ainsi persecuté.
            Alors qu’il n’est en general pas de ceux qui vont faire des trucs revendiquant une alterité.

    • Anonyme 10/01/2014 à 20 h 17 min - Reply

      1) Il n’a jamais dit qu’il était antisémite.
      2) Lepen parain de sa fille était UNE GROSSE QUENELLE. Il a lancé la rumeur pour faire parler de lui. Pour provoquer.

      • psypourvous 11/01/2014 à 5 h 53 min - Reply

        lol. toujours ce déni du réel chez les adeptes du gourou bondieudoniais.
        Il voulait que sa fille ait comme parrain son ami Le Pen, et Le Pen a accepté.c’est une bonne affaire pour Plume, vu la fortune de Le Pen, prise grâce à un mourant qui l’a fait heritier.
        Choisir comme parrain un homme qui prône le racisme quand on est metis, c’etait sans doute assez cocasse pour faire rire de la part d’un « grand » « humoriste ». Le racisme est qq chose d’inexcusable et de vraiment con. Dieudo l’a oublié.

    • AzertyFr 11/01/2014 à 0 h 25 min - Reply

      Dieudonné est égal à lui-même, il a mené son combat contre le racisme et toute forme de discrimination, mais également, hélas pour certain, contre le sionisme :
      http://www.youtube.com/watch?v=pD3qgpfOSUs
      Alors quand on n’a rien à dire…

  6. Sweet Cock 08/01/2014 à 0 h 33 min - Reply

    http://www.counterpunch.org/2014/01/01/the-bete-noire-of-the-french-establishment/

    Une simple recherche prouve que c’est un vrai artice imbécile…

  7. Soul 07/01/2014 à 23 h 15 min - Reply

    Gros Fake…

  8. Anonyme 07/01/2014 à 23 h 06 min - Reply

    Rien à redire !

  9. Flo' 07/01/2014 à 18 h 40 min - Reply

    Parfait.

Poster un commentaire